You are here
Home > club > Interne Rules > Doelstellingen en jeugdopleidingsplan – VKBerchem – Politique des formations des jeunes saison 2013-2014

Politique des jeunes, plan de formation et règles du VK BERCHEM     Saison 2013-2014

1 PHILOSOPHIE

Tendre vers une politique éducative des jeunes empreinte de qualité et de durabilité axée essentiellement sur LE PLAISIR DE JOUER, SUR LE FOOTBALL OFFENSIF ET SUR LE DEVELOPPEMENT DU JOUEUR.
Nous devons essayer de travailler en fonction d’une philosophie éducative commune d’un système de jeu uniforme qui traverse tel un fil rouge, toutes les catégories d’âge afin de faciliter le passage de nos jeunes vers nos groupes seniors.
Les joueurs doivent être sélectionnés sur la base de la technique, de l’intelligence de jeu, de la vitesse d’exécution, du positionnement et surtout de LA PRESENCE AUX ENTRAINEMENTS

2 PLAN DE FORMATION ET OBJECTIFS

Le VK BERCHEM a pour vocation l’éveil, l’initiation et la formation au football pour tous les jeunes désireux de découvrir les joies de ce sport.

NOS TROIS OBJECTIFS PRINCIPAUX:

Accueillir tous les jeunes joueurs dès l’âge de 5 ans désirant découvrir puis s’initier à la pratique du football.
L’animation des séances d’entrainements adaptées à leur âge et à leurs capacités est confiée à une équipe de formateurs responsable et compétent.

Transmettre dès le plus jeune âge, une éducation sportive sur la base des valeurs de respect, politesse et fair- play.

Développer un état d’esprit fondé sur la volonté de progresser afin de favoriser l’épanouissement progressif de ces jeunes joueurs.

CETTE CONCRÉTISATION DOIT PERMETTRE AU CLUB DE PERPETUER L’ESPRIT DE CONVIVIALITÉ QUI Y REGNE ET DE NOURRIR DES AMBITIONS SPORTIVES PAR L’AMELIORATION DU NIVEAU DE PERFORMANCE DE SES EQUIPES DE JEUNES ET DE SES EQUIPES SENIORS DE DEMAIN.

           JOUER POUR APPRENDRE ET APPRENDRE POUR JOUER.

La conduite est animée par ses formateurs, ceux-ci dispensent en priorité à chaque enfant, une éducation sportive de base.
Ce n’est qu’à partir de cette base, qu’ils favorisent ensuite l’apprentissage des gestes techniques, de l’initiation au perfectionnement.
L’apprentissage lui-même s’articule autour d’une pédagogie volontairement ludique car il faut jouer pour apprendre mais il faut aussi apprendre pour jouer.

            CONSTRUIRE L’ENFANT FOOTBALLEUR

L’objectif avéré des apprentissages est aussi le développement technique des individualités. Ceci afin que chacun puisse avant tout s’exprimer dans le jeu mais aussi être doté d’un bagage technique qui lui permettra de jouer au meilleur niveau de ses qualités.

 

 CONSTRUIRE UN JEU AUX VALEURS COLLECTIVES PARTAGÉES

Par ses formateurs le VK BERCHEM porte un soin particulier à la notion de groupe afin de mieux construire, des collectifs où les enfants s’épanouissent, jouent avec plaisir et partagent des valeurs de jeu communes. Ainsi tout au long de son parcours au sein du club, l’enfant qui n’est ni un adulte, ni un joueur professionnel, se construit footballeur tout en se développant et s’épanouissant sportivement à son rythme et selon ses motivations.

OBJECTIFS A LONG TERME

. Fournir chaque saison des joueurs au noyau des équipes fanions.
. Garantir à tous les joueurs une formation de qualité.
. Garder une bonne cadence d’entrainements.
. Maintenir parmi les jeunes le plaisir du football.
. Proposer la qualité de la première, à la dernière des catégories
d’âge.
. Développer une culture de club qui sensibilise les gens.

OBJECTIFS A COURT TERME

. Préparer nos jeunes à l’accession au niveau provincial A ou national
. Améliorer la discipline dans tous les domaines.
. Introduire une vision de jeu et une méthode d’entrainement
commune et s’y tenir le mieux possible.
. Conserver le plaisir de jouer.
. Garder une bonne cadence d’entrainements.
. Améliorer la communication et la solidarité entre les entraineurs.

 LES DIFFERENTES ÉTAPES DE L’APPRENTISSAGE

L’EVEIL
Apprendre par le jeu:

L’éveil concerne les catégories U6 et U7. Deux entrainements par semaine plus matchs pour U7.

A ce stade, l’objectif est de faire découvrir les bases du football à des enfants dont la seule préoccupation repose sur le jeu.

– Sur le plan technique, tous les enfants cherchent à s’approprier le ballon et éprouvent des difficultés à le lâcher pour servir les copains.
On constate donc tout naturellement dans le jeu un effet de « grappe » autour du ballon.

– Sur le plan physique, l’enfant faiblement coordonné adore courir mais ne sait pas doser ses efforts. Il reste peu exposé aux blessures sur base d’une musculature très souple.

– L’objectif du formateur, pour la découverte du football, est d’animer des ateliers ludiques ou cohabitent des jeux à thèmes avec ballons et des jeux de coordination physique à base vitesse. Pour l’enfant, dans tout, jeu, il y a un vainqueur. Il est primordial que chaque jeu fasse gagner des points pour satisfaire l’envie de gagner.

– Avec un formateur pour environ 10-15 enfants, celui ci adapte ses séances aux volontés et aux capacités de ces très jeunes joueurs.

 L’INITIATION

Cette étape est l’âge d’or des acquisitions techniques et motrices:

L’initiation concerne les catégories U8-U9-U10-U11. Deux entrainements semaines plus match le week-end.

Dans ces tranches d’âge, l’enfant reste toujours très joueur mais son envie de progresser et d’apprendre est immense. Son développement de l’esprit collectif et de sa coordination physique autorisent les formateurs à la mise en place de séances basées sur:

– Un travail technique avec des ateliers à thème (répétition des gestes basiques).
– Un travail physique (très léger) avec ballon s’ajoute à des ateliers de coordination, de vitesse et ludique.
– Un entrainement spécifique/semaine pour gardien.

Les rencontres du samedi ou dimanche permettent aux formateurs d’évaluer l’acquisition des bases travaillées aux séances d’entrainements. Il est donc vital que les enfants soient assidus à ces séances et se rendent disponibles pour le match, ce qui permet de progresser par la confrontation.

LORS DE CES RENCONTRES, LE RÉSULTAT EST TOUJOURS PLACÉ AU SECOND PLAN DERRIÈRE LA PROGRESSION INDIVIDUELLE ET COLLECTIVE DE L’ÉQUIPE.

 

 

 

 

  ÊTRE JUSTE

L’objectif prioritaire est de faire jouer TOUS les enfants sur la base minimum d’une mi-temps.

Les temps de jeu se répartissent ensuite en fonction des aptitudes démontrées par l’enfant lors des séances d’entrainements et non dans la volonté que les « meilleurs » jouent pour faire gagner l’équipe.
A ce stade de la formation, les rencontres permettent avant tout de mesurer les progrès de l’enfant.

Nos formateurs intègrent également dans le choix des compositions d’équipes, la notion « d’esprit de groupe » qu’il est vital de développer sur le plan mental, pour répondre aux exigences futures d’un sport collectif.
Dans le choix du niveau de jeu, le VK BERCHEM veillera à inscrire ses équipes d’âge face à une adversité plus ou moins relevée. L’enfant est compétiteur par nature, il joue pour gagner. Mais la victoire face à une faible adversité freine le progrès.

LA FORMATION

La formation intègre les catégories U12-U13-U15. Deux entrainements/ semaine plus match du week-end.
Un entrainement spécifique pour gardiens.

Fort des bases acquises précédemment, le joueur entre dans l’aire du football à 11, ou commence sa préparation progressive à l’intégration des équipes seniors. Si l’esprit de compétition devient très présent, le jeu prévaut toujours sur tous l’en enjeux sportifs.
C’est par le plaisir du jeu, que les enfants progressent.
Ces catégories voient s’intensifier progressivement le travail physique en parallèle d’un travail technique répétitif visant à perfectionner les acquisitions.
Le plan tactique est aussi mis en éveil dès la catégorie U12 pour permettre aux enfants de trouver leurs repères sur une aire de jeu plus étendue.
Dès cette catégorie, le volume d’efforts à fournir pour progresser impose à l’enfant une grande motivation.
C’est un passage difficile pour certains joueurs. L’écart entre les joueurs ayant acquis les bases du jeu et ceux plus en difficultés s’accentue.
S’ajoute une étape de maturité chez les jeunes joueurs qui influe sur leur comportement. Pour faire face à ces exigences le VK BERCHEM développe sur la formation une stratégie basée sur:

A) Des formateurs aptes à enseigner un travail technique, physique et tactique sur un dosage progressif, tout en veillant à l’épanouissement du joueur.

B) La mise en place de 2 équipes dans les catégories U12-U13-U15 pour satisfaire l’esprit de compétition et la marge de progression des meilleurs, tout en permettant aux enfants moins  » fort » ou moins « compétiteur » de trouver une réponse à leur envie de jouer dans un championnat à leur niveau.
Il est vital pour notre club de développer, un esprit de compétition pour nous permettre de conserver nos meilleurs joueurs et ainsi, de bénéficier de tout le travail effectué sur l’initiation.
Aussi nous nous montrerons progressivement plus exigeants et ambitieux pour ces équipes. En parallèle, il est tout aussi vital pour le club que des enfants inscrits dans sa culture et ses valeurs continuent de s’épanouir sous ses couleurs malgré des aptitudes inférieures.
La même intention et les mêmes moyens seront investis dans le bon fonctionnement des équipes  » bis.

 

L’ÉTAPE DE TRANSITION:

Concerne les catégories U17-U21.
Deux entrainements/semaine plus match le week-end.
Un entrainement spécifique/semaine pour gardiens.

Cette étape prépare le jeune aux compétitions seniors. C’est un nouveau passage délicat, du fait de côtoyer des joueurs de générations différentes dans des championnats plus exigeants.
La stratégie développée par le club pour ces catégories s’appuie sur:

– L’intégration ponctuelle de joueurs dans les équipes seniors.
– Possibilité de séances d’entrainements spécifique différents secteurs de jeu, animées en marge des séances classiques.
– La mission principale est de mettre en place un schéma de jeu plus ou moins identique à celui de leurs ainés avec une forte exigence dans la vie du groupe.
Une telle animation mettra ces jeunes  dans les meilleures dispositions pour intégrer le football senior.

3 FONDEMENTS (principe)

Le programme en 10 points qui suit doit constituer le fil rouge de notre politique de formation des jeunes. La préoccupation fondamentale est que chaque décision sportive s’harmonise avec le programme.

A l’avenir, le principe de base premier doit être le développement individuel du jeune.

En effet, chaque joueur est unique et à ce titre il mérite notre attention particulière à la fois sur le plan sportif, humain et social.

 

PRINCIPES SPORTIFS

 

La formation prime sur le résultat

 

Chez les jeunes il n’existe pas d’entraîneurs mais des formateurs. Dans ces catégories d’âge, la formation doit être axée sur les objectifs à long terme. Travailler en fonction du résultat immédiat freine le développement du jeune joueur. La formation doit toujours prendre le pas sur le résultat.

Il est plus important de former 11 bons joueurs qu’une bonne équipe.

Le jeune à besoin d’une formation globale.

 En temps que formateur, nous assumons une grande responsabilité et avons un devoir d’exemplarité envers le groupe et son entourage. Selon leurs besoins, assistez donc aussi vos joueurs en dehors du terrain et ne vous focalisez pas uniquement sur le volet sportif. Soignez votre comportement et inspirez le respect à vos collègues, adversaire, arbitres et supporters.

 La polyvalence chez les jeunes, la spécialisation plus tard.

 Un joueur dit « polyvalent » présente souvent de l’intérêt aux yeux de son formateur. Toutefois, il peine parfois à trouver ses marques au sein d’un collectif. C’est pourquoi dès l’âge de 16 ans, l’accent doit être mis sur la qualité intrinsèque du joueur. Afin d’éviter le jeu « contre nature » l’entraîneur tiendra compte du travail fait par ses prédécesseurs durant les différents années d’apprentissage. Néanmoins, le joueur acceptera la décision de son formateur sachant qu’il y va de son intérêt personnel et / ou celui du groupe.

 N’imposez pas au jeune (6-12 ans) un poste fixe dans l’équipe. Familiarisez le avec différentes positions. De plus, les consignes de position strictes ne conviennent pas au jeune, elle le freine dans son développement.

 L’âge n’est pas déterminant.

 Lorsqu’un joueur semble avoir assimilé tout l’enseignement propre à sa catégorie et n’y trouve plus assez d’opposition, nous le ferons dès lors passer dans une catégorie d’âge supérieur. En revanche le mouvement inverse est totalement exclu. A son nouvel échelon, le jeune promu est évidemment un joueur à part entière et doit bénéficier d’autant de possibilité de jeu que ses équipiers.

 L’entrainement : dynamique à 90% avec ballon et axé sur la technique.

Une présence régulière aux entraînements assure un meilleur apprentissage.

 Tactique, endurance, explosivité, phases de jeu, échauffement : il existe aucun exercice footballistique qui exclut l’usage du ballon. Soyez donc créatif et veillez à introduire au maximum le contact avec le ballon lors de l’entraînement et lors de l’échauffement d’avant match. Évitez les trop longs moments d’attente et d’inactivité ainsi que les exercices ou un nombre limité de joueurs est impliqué. Au contraire, essayer d’intéresser un maximum de joueurs dans les exercices et veillez à ce que tout le monde soit sans cesse en activité. La règle d’or : recherche de la simplicité, mais soyez très exigeant et visez toujours la perfection. L’acquis de la maitrise technique est une question d’entraînement et d’exercices mille fois répétés jusqu’au moment ou le geste est totalement sous contrôle.

Le jeune joueur aspire à bien sentir le ballon, à apprendre à dribbler, à attaquer, à être habile avec le ballon, à apprendre de nouvelles choses. Notre rôle de formateur de jeunes est de stimuler cette soif de ballon et de plénitude technique.

 Le but du football est de marquer des buts.

 Il est plus facile de marquer des buts que d’en éviter. Tendre vers l’offensive conduit à une bonne maitrise de balle, à apprendre à jouer sans ballon, à agir vite, à développer sa créativité dans l’élimination d’un adversaire et à découvrir sans cesse de nouvelles solutions. Notre principe est donc de privilégier l’attaque, de créer le plus possible de possibilités de buts plutôt qu’empêcher le jeu de l’adversaire.

Développer la créativité et viser le plaisir du joueur.

 Une parfaite maîtrise du ballon va de pair avec un plaisir maximal de jouer. Il est donc essentiel de développer ces deux facteurs. Beaucoup de joueurs renoncent au bout d’un certain temps à cause de l’insuffisance de leurs qualités techniques, de sorte qu’ils n’éprouvent plus de plaisir de jouer.

Epargnez donc à vos joueurs trop de discours tactiques et de consignes car cela va très souvent à l’encontre de la créativité et cela nuit au développement du jeune.

Proposer des solutions.

 Il n’est pas sorcier de voir la différence entre une bonne action et une mauvaise, entre un bon match et un mauvais. Mais l’art du coaching n’est pas de mettre l’accent sur les erreurs du joueur ou de l’équipe mais au contraire de leur présenter des alternatives et des solutions.

Faites en sorte que les joueurs découvrent eux-mêmes les fautes individuelles ou collectives commises et adaptez ensuite les entrainements et exercices afin d’y remédier. Tous les joueurs sont égaux.

 Il n’est pas fautif de responsabiliser des joueurs plus talentueux ou plus motivés mais il ne faut pas exagérer. En assurant chaque joueur de son importance, bien des caractères timides vont s’épanouir. Certains joueurs ont besoin de plus de temps pour s’éclore. Ils peuvent se décourager à force d’être trop souvent un deuxième choix ou de devoir jouer au service d’un autre.

 Pas d’égo

 Aucun membre du club, actif dans la cellule sportive autour du jeune n’est ici pour se valoriser lui-même. En tant que formateur ou responsable nous nous mettons entièrement au service du club et de la formation des jeunes. Tout égo reste en poche.

En toutes circonstances il nous faut agir et penser dans l’intérêt du développement sportif, humain et social du joueur. Cela étant, il faut également savoir que tout joueur a droit à une bonne formation et accepter que les équipes les plus telentueuses ne doivent pas pour autant bénéficier des meilleurs formateurs.

 PRINCIPES HUMAINS ET SOCIAUX 

Chaque enfant est unique

. Plaisir

. Respect de la culture, de la langue, de la religion

. Implication au sein du club

. Nos jeunes doivent être un exemple pour les autres. Il y va de l’image et du rayonnement du club.

. Rechercher la bonne combinaison entre sport, études et vie sociale.

. Etre ouvert au dialogue et à la discussion.

. Vie saine.

 

CONCLUSION:

Le VK BERCHEM arrive ainsi au terme d’un long parcours de formation pendant lequel la compétence pédagogique et technique des formateurs, ajoutée à un lourd investissement en temps, permet de respecter chaque étape au rythme de l’enfant.
La réussite de ce parcours exige une relation permanente basée sur l’échange et la confiance entre tous les acteurs et notamment les joueurs, les formateurs, le comité et les parents.
Comme tout projet, il est important de se fixer des étapes, atteindre des objectifs définis et de savoir se montrer patient à la fois avec les joueurs, mais aussi avec les formateurs qui œuvrent en marge d’activités professionnelles et personnelles.

Doel:

– Educatieve voetbalopleiding aanbieden, waar het spelplezier centraal staat

Educatie en spelplezier staan garant voor aanwezigheid op trainingen 

– Eenzelfde leidraad wat betreft opleiding en spelopvatting, vanaf het begin

Doorstroming naar hogere reeksen vormen geen obstakel

– Alle spelers worden aangeduid in functie van hun vaardigheden

Korrekte omgang, aanwezigheden zijn minstens even belangrijk

Doelstellingen:

– Spelplezier ontwikkelen en daarna een geleidelijke aanpassing i.f.v. leeftijd en mogelijkheden

– Een sportieve opleiding op basis van respekt en fair-play en dit vanaf de allerjongsten

– Progressieve ontwikkeling nastreven

**Het doel is bereikt wanneer er een jongere doorstroomt naar het eerste elftal

Lange termijn visie.

-Spelplezier voor de kleinsten

-kwaliteitsopleiding blijven nastreven voor iedereen

-Zorgen dat VK respect uitstraalt

-Kwaliteitsvolle spelers laten doorstromen, is het einddoel

Korte termijn visie.

Al onze ploegen naar provinciale en later naar nationale reeksen loodsen

Verschillende tusentijdse stappen in de ontwikkeling:

* Het spel ontdekken.

-Betreft hier de reeksen U6 en U7 waar wij beginnen met 2 trainingen per week, plus een wedstrijd voor de U7.

-Hier halen de allerjongsten hun spelplezier, noodzakelijk voor hun latere ontwikkeling

-Noodzakelijk om trainingen op maat aan te bieden, gezien de leeftijd

– Fysieke inspanningen leren dosseren

* Iniatie.

– Betreft hier de reeksen U8 tot U11, ook met 2 wekelijkse trainingen plus match in het week-end.

-Op deze leeftijd blijft het spelen, doch hier begint de trainer, aanbevelingen te geven

-Start van specifieke keepersopleidingen

-Wedstrijden geven een beeld van de ontwikkeling, van iedere speler maar geven tevens de tekortkommingen aan, waar gedurende de training moet worden opgewezen

De vooruitgang die de speler maakt heeft steeds voorrang op de uitslag van een wedstrijd

* Korrektheid.

– ieder speler speelt minstens een helft

– De (betere?) speler krijgt niet meer spelminuten dan een ander

– Naast de vooruitgang spelen ook discipline en groepsgeest een rol

* Opleiding.

– Specifiek vanaf U12 tot U15, ook met twee trainingssessies per weeek plus match in t’week-end

– Opgedane kennis en vaardigheden verder ontplooien tot doorstroming senior

– Zowel het fysieke als technische aspekt van het spel geleidelijk opdrijven

– Hier wordt met het tactisch element kennis gemaakt, zodat iedereen zijn plaats op het veld begint te kennen, en men het veld ruimer kan benutten

– Bij deze leeftijd wil het natuurlijke ontwikkelingsproces nogal verschillen tussen de spelers, zowel op gebied van fysiek als karakter….DAAROM

$ Verdere ontwikkeling volgens ieders behoeften

iedereen heeft op deze leeftijd niet dezelfde maturiteit

$ Creatie van twee ploegen in iedere leeftijds reeks

daardoor komt iedere speler terrecht in zijn groep

Er bestaat geen b-elftal, doch twee ploegen die dezelfde aandacht verdienen, wel met ieder hun specifieke mogeljkheden, en zo het competitie gevoel aan te wakkeren.

* Overgangsperiode

– U17 tot U21 klaarstomen voor de senioren door

*geleidelijk in te lassen

Opgelet voor oudere spelers in sterkere competities

*specifieke trainingen per spelsektor

automatismen verschillen nu eenmaal per sektor, en eisen andere aanpak

* Fundamenten

Iedere speler is uniek, en verdient aandacht zowel sportief, sociaal als op menselijk vlak 

 * opleiding heeft voorang op uitslag

 * buiten de sport heeft de speler ook nood aan opvang

* iedere speler krijgt eerst polyvalente opleiding, daarna specifiek

* leeftijd speelt geen rol, om in een hogere reeks uit te komen

*

es coordinateurs

Luc , Patrick, Alain et Saïd

Top